Touches d'accesibilité

Le chemin artistique de Nelly

7 septembre 2008

Nelly Vrânceanu est membre de :
l’Association des Artistes de Moldavie
l’Association Internationale des Arts Plastiques UNESCO, depuis 2000
… est affiliée à la Maison des Artistes à Paris, depuis décembre 2007

Chemin scolaire et universitaire :

1974-1981 : Lycée des Beaux-Arts I.Vieru, Chisinau. Moldavie
1981-1983 : Université Pédagogique Creanga, Chisinau. Moldavie
1983-1986 : Université Pédagogique Lenine, Moscou. Russie
1999 : Licence des Beaux-Arts et des Métiers Artistiques à l’Université Pédagogique Creanga, Chisinau. Moldavie.
2004 -2006 : Professeur à l’Université Pédagogique Creanga, Chisinau. Moldavie.

Expositions collectives :

1988 : Exposition Académique des Jeunes Artistes Peintres d’URSS, Centre des Expositions Krymskii Val, Moscou.
1988 : L’exposition Académique des Jeunes Artistes Peintre d’URSS, Centre des Expositions Manej, Leningrad.
1999 : Exposition collective à Francfort-sur-le-Main.
2000 : Exposition collective à l’hôtel de Ville de Sarreguemines. France.
2001 : Les Salons de Moldavie, Bacau. Roumanie, Chisinau. Moldavie.
2001 : Exposition collective, Ambassade des USA en Moldavie, USAID.
2002 : Les Salons de Moldavie, Bacau. Roumanie, Chisinau. Moldavie.
2003 : Exposition collective du 1er Décembre à Chisinau, au Centre des expositions C. Brancusi.
2004 : Exposition collective, Centre Académique M. Eminescu.. Chisinau. Moldavie.
2004 : Exposition collective, Bibliothèque Municipale B.P. Hasdeu. Chisinau. Moldavie
2004 : Exposition collective, Hôtel Codru, Chisinau. Moldavie
2004 : Exposition collective, Bibliothèque Municipale B.P.Hasdeu. Chisinau. Moldavie. Hommage à Stefan le Grand.
2004 : Exposition collective Salon de Moldavie. Bacau. Roumanie, Chisinau. Moldavie.
2004 : Exposition collective pour les 25 ans d’activité de la faculté des Beaux Arts à l’Université Pédagogique I. Creanga. Centre Expositions. Brancusi. Chisinau. Moldavie.
2004 : Salon d’Automne. Centre des Expositions C. Brancusi. Chisinau. Moldavie.
2005 : Exposition collective au centre Académique M. Eminescu. Chisinau. Moldavie.
2005 : Salon de Printemps au centre des Expositions C. Brancusi. Chisinau. Moldavie.
2005 : Salon de Moldavie. Bacau. Roumanie, Chisinau. Moldavie.
2006 : Exposition collective. Théâtre d’Opéra et de Ballet. Chisinau. Moldavie
2006 : Salon de Moldavie. Bacau. Roumanie, Chisinau. Moldavie.
2006 : Salon d’Automne. Centre des Expositions C. Brancusi. Chisinau. Moldavie.
2006 : Les Arts Plastiques de Bessarabie de 2001 à 2006 au Centre des Expositions C. Brancusi. Chisinau. Moldavie.
2006 : Exposition collective des Artistes Moldaves en Roumanie. Iasi.
2006 : Les professeurs des Beaux Arts au Centre des Expositions C. Brancusi. Chisinau. Moldavie.
2006 : Centre Culturel, Rosetti Tescanu-George Enescu. 30 années de peinture à Tescani. Musée National d’Arts de Roumanie, Filiale de Bacau.
2006 : Exposition des artistes de l’année. Centre des Expositions C. Brancusi. Chisinau. Moldavie.
2007 : Exposition Collective au Centre Académique M. Eminescu. Chisinau. Moldavie.
2007 : Exposition à l’Union des Artistes de Moldavie. Centre des Expositions C. Brancusi. Chisinau. Moldavie.
2007 : Salon d’Automne. Centre des Expositions et de la Culture G. Apostu. Bacau. Roumanie, C. Brancusi, Chisinau, Moldavie. Le tableau intitulé «  Le point de scission » est primé.
2008 : Exposition au Festival Art Faune Flore à Eymet. Dordogne.
2008 : Exposition à la Journée des 10 ans du Parc Naturel Régional Périgord – Limousin
2008 : Exposition à Saint-Paul-la-Roche. Dordogne.
2009 : Invité d’honneur de l’exposition de Saint-Paul-la-Roche. Dordogne.
2009 : Exposition de l’Atelier Mouche au Dortoir des moines à l’abbaye de Brantôme.
2009 : Exposition du Groupement des Artistes du Limousin – Pavillon du Verdurier.
2010 : Exposition de l’Atelier Mouche au Dortoir des moines à l’abbaye de Brantôme. Dordogne.
2010 : Exposition d’un collectif d’artistes à St-Crépin-de-Richemont. Dordogne.
2010 : Exposition à Saint-Paul-la-Roche. Dordogne.
2010 – octobre : Exposition avec cinq artistes moldaves, à Toulouse. Organisée par l’Ambassade de Moldavie en France et le Centre Culturel Bellegarde de Toulouse. Haute-Garonne.
2010 – oct/nov : Grand marché d’art contemporain, place de la Bastille. Paris.
2011 – avril : Pâques de l’art à Sers. Charente.
2011 – mai : Exposition Campagn’Art à Nontron. Dordogne.
2011 – juillet/août : Exposition « les Arts à St-Paul ». Dordogne.
2011 – août : Exposition « Les arts au château » à Saussignac. Dordogne.
2011 – septembre : Festival des Arts à Queyssac. Dordogne.
2011 – octobre : Festival international d’art contemporain de Villefranche-de-Lonchat. Dordogne. « In Vino Véritas »

Expositions personnelles :

2004 : « Intensité de Luminosité ». Bibliothèque Municipale B.P.Hajdeu, Chisinau. Moldavie.
2006 : Siège de l’OSCE (Organisation Sécurité et Coopération en Europe). Chisinau. Moldavie.
2007 : Galerie Corall. Siège de la Banque Mondiale à Chisinau. Moldavie.
2007 – 2008 : Exposition à Radio-France BLEU Périgord, à Périgueux. Dordogne. France.
2008 : Exposition permanente au restaurant « le Moulin Vieux » à Vieux-Mareuil. Dordogne. France.
2008 : Exposition au Festival Art Faune Flore d’Eymet. Dordogne. France.
2008 : Exposition permanente à la GALERIE le 5, à Ribérac. Dordogne. France.
2008 : Du 1 au 31 juillet, exposition au château de Jumilhac, dans le cadre du Festival de guitare de Jumilhac, dont le thème est « musique tzigane ».
2008 : Exposition à la Foire aux Livres d’Archignac. Dordogne.
2009 : Exposition à l’Hôtel de Ville d’Angoulême – Tour Marguerite de Valois. Proposition de l’association Via Patrimoine.
2009 : Exposition à la salle des Hospitaliers, au Castelet d’Excideuil.
2010 : Exposition à la salle des Hospitaliers, au castelet d’Excideuil.
2011 – mars : Exposition à la Bibliothèque polonaise de Paris, en partenariat avec la Société Historique et Littéraire Polonaise, l’Ambassade de Moldavie en France et la Fondation Zygmunt Zaleski dans le cadre d’une série de concerts de piano « Guigla Katsarava et ses disciples.
bq. Galerie :

Galerie :

2008 à la Galerie Le 5 à Ribérac. Dordogne.
2010 à la Galerie le Pas Sage à Saintes. (17)

Des tableaux sont exposés dans diverses collections :

Musée National d’Art de Roumanie à Bacau.
Centre Culturel Rosetti Tescanu – George Enescu. Roumanie.
Centre Culturel G. Apostu, Bacau. Roumanie.
De nombreuses toiles sont exposées dans des collections privées en France, Allemagne, USA et Moldavie.

Résidences :

2006 : Pour les enseignants d’université d’arts plastiques de Moldavie et Roumanie, à l’Université Pédagogique d‘état I. Creanga. Chisinau.
2006 : Résidence artistique du Centre Culturel Rosetti Tescanu – George Enescu. Tescani. Roumanie.

Cinéma :

1992 : Dessin et élaboration des costumes pour le film « Astazie vineri sau joi », réalisé par Stefan Bulicanu aux studios Moldova FILM.

Théâtre :

2005 : Création des costumes pour la pièce « la Femme comme un champ de bataille en Serbie et Herzégovine »,d’après la pièce de M. Visniec, mise en scène par M. Fusu et la compagnie théâtrale moldo-française FIRAR-SA-FIE, en collaboration avec l’Alliance Française de Moldavie, le théâtre Ginta Latina de Chisinau et le théâtre Romain Rolland de Villejuif, France.

Art postal :

A partir de 2004 : Participation au projet MOJARO , réalisé en collaboration avec Teodor Ajder et Vladimir Bulat.

2005 – 2006 : Participation au projet « Don’t wrong human rights », réalisé par Frips

Prix du Centre d’Exposition et de la Culture G. Apostu. Bacau. Roumanie. Salon de Moldavie 2007.
Le tableau intitulé : « Le point de scission »

Le point de scission.

 

Une histoire de Nelly

15 mars 2008

« L’hiver j‘écoute le vent
Casser mes troncs, mes rameaux,
Empierrer le lit des eaux,
Couvrir de neige mes sentes,
Pourchasser tout ce qui chante.

L‘été, la doïna j’entends,
Au sentier de la fontaine
Que j’offre à chacun sans peine :
Les femmes portant leurs seilles
Me la chantent à l’oreille »
(extrait de Retrouvailles, Mihai Eminescu)

Nelly Vrãnceanu
Comme celle de tous les enfants moldaves et roumains, l’enfance de Nelly a été bercée par les vers du poète Mihai Eminescu. Des vers qui firent écho à sa vie dans les petites montagnes et les bois obscurs du nord de la Moldavie. A cette époque l’avenir et l’horizon portait un unique nom… URSS. Un nom qui effrayait bien des Occidentaux. Mais la « petite » Nelly n’avait aucune idée de la crainte inspirée par sa patrie. Elle, ce qui l’inspirait, c‘était les arbres biscornus ou majestueux, les paysages bosselés ou sans relief, les mousses humides et les herbes folles. Combien d’heures, l’enfant qu’elle était, s’est-elle évanouie dans ses rêveries solitaires émerveillée par une brume matinale? Combien de fois a-t-elle rendu visite aux aulnes et hêtres qui peuplaient les bois de sa grand-mère? Combien de paires de chaussures a-t-elle couvertes de boue en allant près de la mare où les joncs semblaient l’appeler?
Aujourd’hui encore, fidèle à ses premières amours, Nelly n’en finit pas d’interpréter, de jouer, de composer des partitions où les feuilles, les écorces et le vent donnent le « la ». Tant de choses ont pourtant changé. Entre hier et aujourd’hui, Nelly a fréquenté des écoles de peinture, enseigné les Arts Graphiques à l’Université, exposé dans son monde devenu Moldavie, Roumanie ou Russie délaissant les initiales URSS porteuses d’autant de maux que de bonheur. Entre hier et aujourd’hui, ses enfants ont grandi, sa francophonie et sa francophilie aussi. A tel point que son univers quotidien a connu une véritable révolution en 2007. L’Union Européenne ayant accueilli la Roumanie en son sein, Nelly peut exprimer son talent et ses émotions ici, chez nous. Chez elle. Nelly habite désormais dans le Mareuillais, au cœur du département de la Dordogne riche en forêts denses et en paysages tantôt rocailleux, tantôt verdoyants, tantôt piquants comme des gangues de châtaignes… Plus que cela, Nelly a poussé la symbolique si loin qu’elle s’est enracinée dans le Parc Périgord – Limousin. Le paysage qu’elle y découvre chaque matin en dégustant sa tasse de thé vert, les épais murs de pierre qui la protègent des mauvais esprits, les tubes de peintures et les toiles vierges posées en attente ne demandant qu‘à se marier, tout est réuni pour que Nelly poursuive sa carrière d’artiste peintre sous la meilleure lumière.
Inutile de chercher à classer Nelly dans une case toute prête … figurative, rêveuse, nostalgique, poète, classique… qu’importe. A Moscou, Bucarest ou Chisinau (Moldavie) les critiques d’art s‘étonnent et admirent qu’elle ait trouvé son propre style, légèrement à côté des standards des « écoles de l’Est » qu’elle a fréquentées … Ici, néophytes ou connaisseurs lui attribuent une filiation évidente avec les peintres de l’Est… d’autres encore perçoivent des ciels à la Courbet, des feuillages hollandais ou des nuances espagnoles. Discrètement, Nelly sourit. Heureuse que sa peinture déclenche tant de débats. Un arbre, une colline et un ciel suffisent à alimenter d’infinies discussions. Discrètement Nelly sourit. Elle exprime ce qu’elle porte dans le cœur depuis son enfance et constate que sa poésie n’a pas de frontière. Elle attend vos signes d‘étonnement, de plaisir ou de curiosité. Nelly est parmi nous. Qui a le plus de chance, elle ou nous ? Nous, sans doute…